Quimper. Beauté : Mathilde Grannec mise sur le regard

Mathilde Grannec a ouvert l’institut Nohea, spécialiste du regard, à Quimper. (©Côté Quimper.) Mathilde Grannec a ouvert en avril 2019 à Quimper, l’institut Nohea, spécialisé dans la beauté du regard. Chez elle, pas de soin du corps ou de massage. Elle agit sur les cils et les sourcils. Rehausser l’intensité du regard en travaillant cils et sourcils aide à gagner en confiance en soi. Cela permet également d’habiller le visage, qui peut immédiatement paraître sophistiqué, sans avoir à maquiller les paupières ou la bouche. Pour les cils Trois propositions pour les cils : le rehaussement, qui consiste à recourber les cils pour ouvrir le regard (l’effet dure environ deux mois), les extensions de cils, soit cil à cil ou par bouquets (volume russe) : il s’agit de coller de nouveaux cils pour gagner en volume (durée : environ quatre semaines), la teinture. Pour les sourcils Trois prestations pour les sourcils : la restructuration et l’épilation, le microblading (maquillage semi-permanent, durée : entre deux et cinq ans) : il s’agit de dessiner des poils où ils sont absents, la teinture. Après une chimiothérapie Ces prestations s’adressent tant aux femmes qu’aux hommes. Elles sont évidemment des petits plus beauté pour la plupart, mais peuvent devenir très importantes pour retrouver son visage après une perte de poils. Mathilde Grannec explique : En fonction des variations hormonales, cils et sourcils évoluent. À la ménopause par exemple, certaines femmes perdent beaucoup de volume dans leurs sourcils. Les personnes ayant subi une chimiothérapie peuvent aussi rencontrer ce problème et trouver là une solution. « Je travaille avec des produits adaptés, créés par un ophtalmologue et une esthéticienne », précise Mathilde Grannec. Infos pratiques Nohea institut, 6 rue du Frugy à Quimper. Tél. 09 86 73 78 09. Tarifs : 120 euros les extensions decils, cil à cil. 250 euros le microblading (deux rendez-vous).

Source: Cote Quimper
Quimper. Beauté : Mathilde Grannec mise sur le regard

Partagez cette information sur vos réseaux !