Warning: Use of undefined constant full - assumed 'full' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /homepages/10/d744751905/htdocs/wp-content/plugins/rss-post-importer/app/classes/front/class-rss-pi-front.php on line 205

Warning: Use of undefined constant full - assumed 'full' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /homepages/10/d744751905/htdocs/wp-content/plugins/rss-post-importer/app/classes/front/class-rss-pi-front.php on line 258

Présentation des nouveaux statuts soumis au vote de nos adhérents.

Présentation des nouveaux statuts soumis au vote de nos adhérents.

Les nouveaux statuts de La République En Marche tirent la leçon de la défiance des Français vis-à-vis des partis politiques traditionnels en proposant une organisation ouverte, collective, citoyenne et paritaire. Ils tirent les conséquences du développement du mouvement et mettent en place une organisation efficace destinée à structurer durablement l’action de La République En Marche sur tout le territoire.

Les grandes lignes directrices des statuts

  • Un mouvement ouvert
  • Gratuité de l’adhésion : vous êtes 2/3 à avoir déclaré être attachés à ce principe.
  • Possibilité d’être membre d’un autre parti politique : si ce dernier porte les valeurs républicaines, vous pouvez être adhérent de La République En Marche.
  • Un mouvement ancré sur le terrain

Nous portons une ambition très forte au service de l’engagement civique et citoyen. Nous privilégions l’action locale.

  • L’autonomie de fonctionnement des comités locaux est consacrée : les adhérents sont libres de créer leur comité ou de rejoindre celui de leur choix.
  • Les référents territoriaux assurent l’ancrage local du mouvement : ils ont un rôle de représentation et de coordination.
  • La création d’une assemblée des territoires : elle réunira les élus locaux de La République En Marche afin de favoriser l’ancrage territorial du mouvement.
  • Un mouvement qui appartient à ses adhérents
  • Les adhérents seront représentés directement au Conseil national : tirés au sort, ils représenteront 20% de sa composition.
  • Les adhérents pourront être consultés directement : les adhérents ou les comités locaux pourront soulever une question qui devra être obligatoirement examinée par le bureau exécutif (sous réserve de réunir 20% des adhérents.)
  • Les adhérents pourront informer directement le bureau exécutif de toute information utile.
  • Un budget participatif sera mis en place pour financer des actions proposées et sélectionnées par les adhérents.
  • La création d’un droit d’interpellation envers le bureau exécutif au profit de tout organisme ou association.
  • Un mouvement qui promeut la parité et le renouvellement
  • Les statuts consacrent l’engagement du mouvement en faveur du renouvellement : les mandats au sein de La République En Marche sont limités en nombre et dans le temps.
  • Une parité réelle dans l’accès aux responsabilités et aux mandats électifs.
  • Un mouvement qui défend ses valeurs au-delà des frontières
  • Un attachement au projet européen et une vocation à défendre les valeurs progressistes dans l’Europe et dans le monde : coopération avec d’autres mouvements européens partageant les mêmes valeurs.

Les instances

Les instances de La République En Marche donnent une place centrale aux adhérents, à la société civile et à la représentation des territoire. La République En Marche veut remettre les projecteurs sur tous les initiatives collectives.

  • La Convention : elle réunit l’ensemble des adhérents de La République En Marche !
  • Le Conseil : c’est le parlement de La République En Marche. Il regroupe l’ensemble des parlementaires, des représentants des territoires ainsi que pour 20% de ses adhérents tirés au sort.
  • Le bureau exécutif : composé d’une trentaine de personnes, il constitue l’organe exécutif du mouvement.
  • Le ou les délégués généraux : les dirigeants de La République En Marche sont élus par le Conseil pour un mandat de 3 ans dans la limite de deux mandats.
  • Des délégués nationaux, issus pour la moitié de la société civile, ils animeront le débat sur les thématiques dont ils ont la charge.
  • La transparence de la gouvernance est assurée par un comité d’éthique et une commission des conflits

Calendrier du vote des statuts

  • 8 juillet : convocation du vote électronique des adhérents
  • Jusqu’au 13 juillet : prise en compte des remarques proposées par les adhérents
  • 16 juillet : communication des statuts officiels
  • 23 juillet : début du vote
  • 30 juillet : fin du vote
  • 1er aout : proclamation des résultats
  • Automne : constitution et 1ère réunion des nouvelles instances

Découvrez le dossier de présentation des nouveaux statuts. : JE LIS

Partagez cette information sur vos réseaux !

Laisser un commentaire