Ludovic Jolivet et Annaïg Le Meur, candidats aux Municipales à Quimper : les réactions

Ludovic Jolivet et Annaïg Le Meursont tous les deux candidats. (©Côté Quimper) La députée Annaïg Le Meur et le maire sortant de Quimper, Ludovic Jolivet, sont candidats aux élections municipales. Chacun a été investi le 10 juillet 2019 par son parti respectif : La République en Marche et un de ses alliés, Agir, la droite constructive. Lire aussi : Municipales 2020 à Quimper : Annaïg Le Meur et Ludovic Jolivet investis Annaïg Le Meur : priorité à la construction du projet avant la liste  De retour de Paris jeudi 11 juillet, Annaïg Le Meur s’explique : « J’aime mon mandat de députée mais mon engagement dépasse les fonctions. Ma candidature à la mairie de Quimper est une décision mûrement réfléchie qui n’a pas été facile à prendre. » Son été à venir sera studieux. Priorité à la construction de son projet pour la ville. « Pour le moment, nous ne sommes pas du tout dans la construction de la liste mais de notre projet. » La candidate en livre trois grands axes : grandir et vieillir à Quimper, habiter à Quimper, travailler à Quimper. Elle prévoit le lancement de réunions publiques à l’automne. Annaïg Le Meur confirme aussi son intention d’avoir à ses côtés Karim Ghachem, conseiller régional de Bretagne. Comme en 2017, pour la campagne des élections législatives, il avait été son directeur de campagne. Autre question posée à la candidate : comment se porte Quimper aujourd’hui ?  Il faudrait le demander aux citoyens. Pour ma part, j’estime que nous avons une pépite entre les mains mais il faut la faire reluire davantage et sans doute arrêter de la comparer à d’autres villes. Par ailleurs, on qualifie souvent Quimper de « belle endormie ». Oui, la ville est belle. Endormie, elle ne l’est pas. Il y a des gens formidables, des initiatives… Il suffit d’un coup de boost pour la rendre plus visible. Ludovic Jolivet, un maire « au travail » Au lendemain de son investiture par Agir, la droite constructive, nous avons également sollicité Ludovic Jolivet jeudi 11 juillet.  Sa première réaction : « Je ne suis pas candidat, je suis au travail ». Avant d’embrayer sur la candidature d’Annaïg Le Meur.  Elle ne veut plus être députée, elle veut être maire. La République en Marche a tout gagné jusqu’à présent. On verra ce qui se passera lors de ces élections locales. Je rappelle que 30 % des voix ne suffisent pas pour être élu maire. Pour le Parti socialiste : « la prime à l’opportunisme » L’annonce de ces deux candidatures a fait réagir la section du Parti socialiste de Quimper. Jacques Le Roux, son secrétaire, renvoie Ludovic Jolivet et Annaïg Le Meur dos-à-dos.  Hier, les instances parisiennes de deux partis de la majorité de droite ont attribué leurs investitures pour les prochaines élections municipales à Quimper. Ces deux démarches parallèles partagent une même signification : la prime à l’opportunisme.  Jacques Le Roux égratigne le bilan de Ludovic Jolivet ; ironise sur la décision d’Annaïg Le Meur de vouloir devenir maire. Et de conclure : « Dans les deux cas, derrière le vide des déclarations, ne subsiste que l’évidence : loin de défendre une vision pour Quimper, ces deux élus cherchent d’abord à se préoccuper de leur avenir. »  Kemper en avant : « un projet alternatif à Jolivet pour gagner » Quelques membres de Kemper en avant. (©Côté Quimper) Kemper en Avant, dont Brigitte Le Cam, conseillère municipale d’opposition, et Marc Andro, ex-adjoint PS de Bernard Poignant, font partie, a tenu une conférence de presse jeudi 11 juillet pour faire un point d’étape sur ses projets. L’association indique ne pas avoir eu de contact avec Annaïg Le Meur, estimant ne pas être « sur la même longueur d’onde ».  Pour Marc Andro, l’objectif est clair :  Proposer un projet alternatif à Jolivet qui permette de gagner. Peut-on imaginer un rapprochement avec Isabelle Assih, tête de liste du PS ? « Nous avons eu un premier contact ». Avec Daniel Le Bigot ? « Il ne nous a pas rejoints à cette date ». Kemper en avant compte proposer des réunions publiques pour discuter de ses grands axes. 

Source: Cote Quimper
Ludovic Jolivet et Annaïg Le Meur, candidats aux Municipales à Quimper : les réactions

Partagez cette information sur vos réseaux !