Quimper en Cornouaille

Le Blog de Louis MENARD

Louis MENARD
Quimper

Retrouvez ci-dessous votre article :

Ce ne sont plus deux séances durant la semaine qui seront proposées, mais trois chaque jour. À 19 h 30, 20 h et 20 h 30.

Ce ne sont plus deux séances durant la semaine qui seront proposées, mais trois chaque jour. À 19 h 30, 20 h et 20 h 30.

Énorme succès de l’hiver dernier avec plus de 78 000 spectateurs, et un rayonnement qui allait bien au-delà de la Cornouaille, la scénographie lumineuse de la cathédrale fait son retour pour les fêtes. Celles de 2018-2019, mais aussi celles de 2019-2020.

Cette fois-ci, la municipalité a pris les devants, histoire d’éviter de devoir jouer des coudes pour assister au spectacle. Ou de programmer quelques prolongations. Ce ne sont en effet plus deux séances durant la semaine qui seront proposées, mais trois chaque jour. À 19 h 30, 20 h et 20 h 30. « Et nous avons décalé un peu les horaires pour éviter la pollution lumineuse qui pourrait contrarier le spectacle, les commerces seront éteints », assure Allain Le Roux.

Un adjoint à la culture pas peu fier de ce joli coup initié l’an passé et qui a permis d’obtenir, outre un sacré succès d’estime de la part des visiteurs, de belles retombées pour les commerçants. Car que l’on ne s’y trompe pas, les spectateurs venaient d’un peu partout en Bretagne pour assister à ce magnifique spectacle lumineux et sonore, sublimant la cathédrale et rappelant toute ses légendes et son histoire.

Le porche sud retravaillé

L’histoire commence par la voix envoûtante du conteur Philippe Ewen, qui convie à la fête le Roi Gradlon et la Cité d’Ys. La suite, vous la connaissez. Si ce n’est pas le cas, sachez que vous aurez deux ans pour vous rattraper. La Ville a en effet signé pour deux éditions avec la société Spectaculaires de Saint-Thurial (35), qui a conçu cette scénographie.

Le spectacle diffusé sur la façade reste le même que l’an passé. La projection graphique du porche sud, sans narration ni variation d’images, a cependant été retravaillée pour mieux souligner les éléments sculptés.

Des balades lumineuses

Nouveauté cette année, des balades lumineuses seront proposées dans le centre-ville. La Ville espère ainsi qu’elles permettront un meilleur flux des visiteurs, pour réduire la masse devant la cathédrale. « Malheureusement, on ne peut pas raser les maisons devant », plaisante Benoît Quéro, qui dirige Spectaculaires et a déjà habillé l’hôtel de ville de Rennes, la Villa Médicis à Rome ou encore Notre-Dame de Paris. « L’idée est donc de chercher le domaine du rêve sur d’autres secteurs, mais pas de faire un autre Iliz-Veur. Il y a beaucoup de patrimoine remarquable ici, ce sera comme un musée en plein air ».

Quatre sites ont été choisis pour des projections statiques : les remparts de l’espace Évêché avec des dessins XXL en relief, le jardin de la Retraite avec un arbre à contes, la maison du patrimoine avec une cage à lumières et au-dessus du Steir, entre la place Médard et le quai Port-au-Vin, avec une banquise et des canards.

100 000 € à la charge de la Ville

Des nouveautés qui expliquent la hausse du coût de l’opération, de 128 000 € à 165 000 €. La Ville prend 100 000 € à sa charge, le reste étant assuré par les deux mêmes mécènes que l’an dernier, la fondation du Crédit Agricole et Eurovia. Leurs représentants ont d’ailleurs évoqué, jeudi, leur surprise face au succès de l’édition précédente. « Nous avons eu énormément de retours, beaucoup de remerciements ».

« Les retombées en image pour la ville et les retombées économiques sont très importantes, cela singularise Quimper, confirme Benoît Quéro, citant la place Stanislas à Nancy en exemple. Nous l’habillons de sons et lumières chaque été depuis dix ans. C’est entre 500 000 et 700 000 spectateurs par saison et près de 10 millions d’euros de retombées estimées pour l’économie locale ». L’allumage est prévu pour le 14 décembre.

Pratique
Iliz-Veur à partir du 14 décembre et jusqu’au 6 janvier. Le spectacle sur la façade de la cathédrale sera diffusé tous les jours à 19 h 30, 20 h et 20 h 30. Balade lumineuse de 18 h 30 à 22 h au jardin de la retraite, à la maison du patrimoine, près de la place Médard et sur les remparts de l’espace Évêché.Iliz-Veur 2017 en vidéo

Partager

Tweeter

Envoyer

Imprimer

Agrandir

Mode nuit… Article original

Source Télégramme Quimper

Partagez cette information sur vos réseaux !

About Louis MENARD Quimper

Animateur du Blog d'actualités sur Quimper en Cornouaille.

Municipales

D'autres infos :