Guy Cotten : une nouvelle usine à Trégunc pour développer ses ventes à l'export

L’entreprise et la marque Guy Cotten sont associées au ciré jaune. Ce produit est fabriqué dans sa nouvelle usine à Trégunc, près de Concarneau. (©Côté Quimper) Le logo de la marque Guy Cotten, une silhouette de marin vêtu d’un ciré jaune, est mondialement connu pour ses gammes de vêtements. Il fait partie des emblèmes de la Bretagne. L’entreprise familiale est installée à Trégunc (Finistère), près de Concarneau.  Samedi 15 juin 2019, ses dirigeants ont inauguré une nouvelle usine de 4 500 m2, construite à seulement quelques centaines de mètres de leur site historique. C’est le jour et la nuit avec son ancien atelier de production, beaucoup plus sombre et exigu.  Revêtement anti-bruit et panneaux photovoltaïques   Le déménagement des machines a commencé en avril 2019 ; le personnel (80 salariés sur 149) a suivi début mai. En faisant visiter les lieux, la patronne Nadine Bertholom-Cotten explique : L’un des objectifs de ce projet était d’améliorer les conditions de travail. Pour cela, nous avons souhaité faire entrer davantage de lumière naturelle. Nous avons également fait poser un revêtement spécial sur les murs afin de capter les bruits.  Sur le plan énergétique, EDF a installé 600 m2 de panneaux photovoltaïques. « Nous allons utiliser 60 % de la production pour nos besoins. Pour faire cela, nous avons choisi une entreprise française », glisse Nadine Bertholom-Cotten. Sur le toit du nouveau bâtiment de l’entreprise Guy Cotten, EDF a posé 600 m2 de panneaux photovoltaïques. (©Julien Basset) Le Made in France s’exporte bien  Ce clin d’oeil au Made in France n’est pas un détail. En investissant près de 5 millions d’euros à Trégunc, l’entreprise Guy Cotten réaffirme son attachement au Finistère.  Nadine Bertholom-Cotten a pris les commandes de l’entreprise après la disparition de son père, Guy Cotten. (©Côté Quimper) Cette nouvelle usine va lui permettre d’accroître sa capacité de production et de répondre à une demande croissante à l’export comme l’explique Nadine Bertholom-Cotten : Notre chiffre d’affaires a dépassé les 15 millions d’euros. La part à l’export atteint 35 à 40 % principalement dans le secteur de la pêche. L’entreprise est déjà très présente en Europe et aux États-Unis. « Notre progression dans des pays d’Afrique comme le Sénégal et la Mauritanie est constante depuis quatre à cinq ans. D’autres pays sont prometteurs comme le Chili, l’Equateur ou le Pérou dans l’aquaculture, la conchyliculture. » Guy Cotten se démarque grâce à la qualité de ses produits, selon Nadine Bertholom-Cotten. « On nous dit que nos vêtements durent trois fois plus longtemps ! Dans ce cas-là, nos prix un peu plus élevés ne sont plus un frein. » Sur sa page Facebook, l’entreprise présente en vidéo la fabrication de son indémodable et robuste ciré jaune :  Fabrication du Ciré Collection Guy Cotten 📽 Production dans nos ateliers de Trégunc du ciré emblématique de Collection Guy Cotten 🇫🇷 Bientôt chez vous ! 🙂 🎄#collectionguycotten #madeinfrance Publiée par Guy Cotten sur Mercredi 30 novembre 2016 50 embauches Dans le nouveau bâtiment, deux autres petits ateliers ont été aménagés. L’un pour la conception des prototypes ; l’autre pour la formation. Guy Cotten n’échappe pas aux difficultés pour trouver du personnel qualifié. Notamment des couturières. « Depuis 2013, nous travaillons avec Pôle emploi sur un dispositif de retour à l’emploi », précise Nadine Bertholom-Cotten. Avec la construction de sa nouvelle usine, l’entreprise Guy Cotten tablait sur 50 embauches. (©Côté Quimper) Pendant trois mois, l’entreprise forme en interne un groupe de huit personnes. Elle lui montre les bases de la couture sur ses produits et les gestes sur ses machines.  L’objectif est de leur proposer par la suite un CDI. En 2018, nous en avons ainsi embauché six. L’enjeu est de remplacer les départs en retraite mais aussi d’augmenter notre production. Lire aussi : Guy Cotten : une nouvelle usine pour façonner l’avenir de l’entreprise familiale

Source: Cote Quimper
Guy Cotten : une nouvelle usine à Trégunc pour développer ses ventes à l'export

Partagez cette information sur vos réseaux !