Warning: Use of undefined constant full - assumed 'full' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /homepages/10/d744751905/htdocs/wp-content/plugins/rss-post-importer/app/classes/front/class-rss-pi-front.php on line 205

Warning: Use of undefined constant full - assumed 'full' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /homepages/10/d744751905/htdocs/wp-content/plugins/rss-post-importer/app/classes/front/class-rss-pi-front.php on line 258

“Grande America” : deux nappes de fioul ont été détectées, les côtes françaises touchées “d’ici une semaine”

Le Grande America, navire hybride entre un roulier et un porte-conteneurs, a coulé mardi à 333 km à l'ouest de La Rochelle © Maxppp – LOIC BERNARDIN / MARINE NATIONALE / HANDOUT

En déplacement à Brest pour faire le point sur les opérations de dépollution consécutives au naufrage du navire italien Grande America le ministre de la Transition écologique François de Rugy a confirmé que deux nappes d'hydrocarbures ont été détectées. Elles se situent à 311 km de La Rochelle (Charente-Maritime), a précisé la préfecture maritime et devraient atteindre les côtes françaises d'"ici une semaine environ".

Deux nappes qui se déplacent à une vitesse d'environ 30 km par jour

La première nappe, d'aspect compact, mesure 13 km de long par 7 km de large, tandis que la seconde, d'aspect disloqué, mesure 9 km de long par 7 km de large, a précisé le porte-parole de la préfecture maritime de l'Atlantique Riaz Akhoune, ajoutant que les deux nappes sont distantes d'environ 20 km l'une de l'autre.

Elles "se déplacent vers l'Est d'environ 30 kilomètres par jour", a indiqué Stéphane Doll, le directeur du Cedre (Centre de documentation, de recherche et d'expérimentations sur les pollutions accidentelles des eaux). Selon lui, les côtes françaises seront touchées d'"ici une semaine environ".

Quatre navires et un robot sous-marin mobilisés

Les autorités ont engagé quatre navires pour mener des opérations de pompage du fioul et installer des barrages flottants : le Sapeur, le Partisan, le Rhône et un autre bateau de l'agence européenne pour la sécurité maritime, "qui doit appareiller d'Espagne" a précisé le ministre.

En outre, l’armateur italien du Grande America annonce ce jeudi qu'un groupe d’experts dans le domaine des accidents maritimes et de la prévention de la pollution a été envoyé à Brest pour surveiller la situation environnementale et conseiller des mesures supplémentaires, en coordination avec les autorités françaises. L'armateur se prépare également à sonder l'épave, située à 4.600 mètres de profondeur, grâce à un sous-marin télécommandé. Il s'agit de repérer d'éventuelles fissures qui pourraient encore laisser échapper du fioul.

La Charente-Maritime et la Gironde en "préalerte"

La Charente-Maritime et la Gironde sont en pré-alerte. Objectif : anticiper la possible pollution des côtes. "Cette phase comprend la préparation et le prépositionnement des moyens antipollution nécessaires, et l'organisation des opérations de reconnaissance à venir", expliquent les deux préfectures.

"Nous ne sommes pas dans la situation de l'Erika" a tenu à préciser François de Rugy, se voulant rassurant, "c'était un pétrolier qui s'était cassé en deux à proximité des côtes et avait déversé toute sa cargaison de fioul. [Dans le cas du Grande America] nous avons un volume qui est plus petit, c’est du fioul de propulsion, mais le risque existe bien sûr que des résidus" s'échouent sur les côtes.

Le Grande America, cargo long de 214 mètres, devait relier les villes de Hambourg (Allemagne) et de Casablanca (Maroc). Il transportait 2.000 véhicules, "365 conteneurs, dont 45 répertoriés comme contenant des matières dangereuses", et 2.200 tonnes de fioul lourd dans ses soutes lorsqu'il a sombré.

© Visactu –

Source France Breizh Izel

Partagez cette information sur vos réseaux !