Finistère. Son invention permet de faire des économies de carburant

Laurent Baltazar est l'inventeur de la solution Eco l'eau.

Laurent Baltazar est l’inventeur de la solution Eco l’eau. (©Photo fournie par Laurent Baltazar)

« Depuis plusieurs jours, je n’arrive plus à répondre aux mails ! » Laurent Baltazar, installé à Huelgoat (Finistère), est en effet débordé. Et pour cause : il est l’inventeur d’Eco l’eau, un système pour réduire la consommation de son véhicule en carburant.

Son produit tombe à pic dans un contexte marqué par la flambée des cours du pétrole et la hausse des taxes sur l’essence. Tout cela a notamment donné lieu au soulèvement des Gilets jaunes depuis le 17 novembre 2018.

Pour autant, la solution de Laurent Baltazar pour faire des économies est commercialisée depuis 2012.

Tout est parti de la lecture d’un article sur la récupération des gaz d’échappement. Compte tenu de mon intérêt pour l’environnement, l’économie, l’écologie, j’ai commencé à faire des recherches pendant deux ans. Par le passé, j’ai eu plusieurs voitures d’occasion qui tombaient en panne. J’ai ainsi appris à démonter un moteur tout seul.

Eco l’eau : comment ça marche ?

Cet autodidacte, titulaire d’un bac + 2 en informatique de gestion, parvient alors à mettre au point Eco l’eau. Le véhicule n’avance plus seulement grâce à l’essence. En effet, le moteur est également alimenté avec de la vapeur d’eau. « Cela permet une économie de 20 à 50 % de carburant », assure Laurent Baltazar.

Publiée par Laurent Baltazar sur Mardi 4 décembre 2018

Eco l’eau s’inspire en quelque sorte de la machine à vapeur. Toute l’ingéniosité de l’entrepreneur a été de l’adapter à l’automobile. « Mon système permet aussi de diminuer de 30 % l’émission de particules fines. » Il a été doublement médaillé du concours Léonard de Vinci, organisé par la Fédération française des inventeurs.

Plus de 5 000 kits vendus

Son produit est commercialisé en kit. Depuis 2012, l’inventeur revendique en avoir écoulé plus de 5 000.

Depuis un mois, l’activité a fait un bond de manière spectaculaire ! Actuellement, 80 % des demandes concernent des kits à installer soi-même ou chez un garagiste. Ce produit-là est disponible sous 10 à 15 jours. Pour une installation au domicile du client, les délais sont de six mois.

Le kit Eco l’eau peut être installé chez un garagiste.

Le kit Eco l’eau peut être installé chez un garagiste. (©Photo fournie par Laurent Baltazar)

Ce n’est pas la première fois qu’il fait face à un tel afflux de demandes. « J’ai déjà connu ça en 2012 avec une précédente hausse du prix du carburant mais aussi au moment de la Conférence sur le climat à Paris en 2015… »

Au-delà des particuliers, Laurent Baltazar cible aussi le marché des professionnels : artisans, commerçants, entreprises où le potentiel est énorme et la chasse aux coûts, en vigueur. Il conclut :

J’ai pour ambition de démocratiser mon système à tous les moteurs thermiques qui consomment moins de 10 litres aux 100 km ou à l’heure.

Ce n’est pas si mal.

Infos pratiques. Un kit de base à monter soi-même ou chez un garagiste coûte 299 euros.

… Article original
Source Coté Quimper

Partagez cette information sur vos réseaux !