Quimper en Cornouaille

Le Blog de Louis MENARD

Louis MENARD
Quimper

Retrouvez ci-dessous votre article :

À gauche, Guy de La Villemarqué, arrière arrière petit-fils de l’auteur du Barzaz Breiz, ici aux côtés de l’ethnologue Donatien Laurent et de Nathalie Sarrabezolles, présidente du Conseil Départemental, devant les carnets de son aïeul, qui sont exposés au musée départemental breton.

À gauche, Guy de La Villemarqué, arrière arrière petit-fils de l’auteur du Barzaz Breiz, ici aux côtés de l’ethnologue Donatien Laurent et de Nathalie Sarrabezolles, présidente du Conseil Départemental, devant les carnets de son aïeul, qui sont exposés au musée départemental breton.

Les carnets qui ont donné naissance au Barzaz Breiz, mais aussi plus de 7 000 autres documents ayant appartenu au Vicomte de La Villemarqué viennent, d’être rachetés par le Conseil Départemental du Finistère. Ce fonds, désormais public, va être numérisé et valorisé.

Le Conseil Départemental du Finistère a officiellement acquis, vendredi, le fonds d’archives de Théodore Hersart de la Villemarqué, infatigable collecteur de la tradition orale bretonne, et auteur du fameux Barzaz Breiz, recueil des chants populaires dans la Bretagne du XIXe siècle. La Région, la Drac et la Ville de Quimperlé ont rejoint la collectivité finistérienne pour réunir les 260 000 euros nécessaires à la transaction.

7 500 documents originaux

C’est au printemps 2017 que les descendants de La Villemarqué se sont rapprochés du Conseil Départemental pour proposer cette vente. « Une magnifique proposition », a souligné la présidente, Nathalie Sarrabezolles. « C’est un des plus beaux trésors de la Bretagne », a renchéri Mickaël Quernez, maire de Quimperlé. Les échanges ont commencé, constituant un énième épisode de l’histoire de ces archives, composées d’une bibliothèque de travail, d’une importante correspondance avec les milieux littéraires étrangers, de 5 000 autres lettres, de 2000 livres et revues et, surtout, des trois carnets de collecte qui ont servi de base à l’œuvre majeure de La Villemarqué, le Barzaz Breiz, publié pour la première fois en 1839. Au total, la bagatelle de 7 500 documents originaux.

Un vieux sac au fond d’une armoire

Ce trésor patrimonial fut longtemps conservé dans le manoir de Keransquer, propriété de de La Villemarqué, à Quimperlé. Il aurait été un peu endommagé lorsque les lieux furent occupés par les Allemands pendant la Seconde Guerre mondiale, puis oublié, jusqu’en 1964. Cette année-là, un autre insatiable collecteur, l’ethnologue Donatien Laurent, se présente au manoir. Il prépare une thèse sur le travail de La Villemarqué. Dans un vieux sac à carreaux au fond d’une armoire, il exhume un premier carnet, puis les deux autres. Il se lancera dans un travail de titan : remonter aux sources du Barzaz Breiz, en retranscrivant scrupuleusement les notes de La Villemarqué.

Inventaire et numérisation

Ces trois carnets vont être exposés, au Musée départemental breton, jusqu’en mars 2019. Un week-end spécial est d’ores et déjà programmé, les 22, 23 et 24 mars, avec des conférences à foison. Une grande exposition est annoncée pour 2021. Parallèlement, le patient travail de mise en lumière va se poursuivre, sous l’égide du Centre de recherche bretonne et celtique (CRBC) et des archives départementales. Un inventaire du fond, pièce par pièce, est en cours et devrait être achevé au printemps 2020. L’ensemble, numérisé, sera alors accessible au grand public. Symboliquement, les fichiers numériques des carnets, ainsi que leur traduction, ont été mis en ligne ce vendredi sur le site du CRBC.

Partager

Tweeter

Envoyer

Imprimer

Agrandir

Mode nuit… Article original

Source Télégramme Quimper

Partagez cette information sur vos réseaux !

About Louis MENARD Quimper

Animateur du Blog d'actualités sur Quimper en Cornouaille.

Municipales

D'autres infos :