Cinéma : Les crevettes pailletées, un film pétillant

Chaque personnage est drôle et touchant dans Les Crevettes pailletées. (©Thibault Grabherr.) Les Crevettes Pailletées, réalisé en duo par Cédric Le Gallo et Maxime Govare et inspiré d’une histoire vraie, est un film pétillant, à l’humour potache, offrant une belle partie de rigolade, en assumant parfaitement de forcer le trait jusqu’au bout. Pour avoir tenu des propos homophobes, un nageur de haut niveau est obligé par la fédération de natation d’entraîner les Crevettes pailletées, une équipe de water-polo gay. De leurs performances aux Gay games dépend la suite de sa carrière. Sans tabou Ce combo Priscilla folle du désert / Le Grand bain (décidément les piscines sont inspirantes) nous plonge avec humour et tendresse dans un monde déluré sans tabou. Et, malgré l’austérité et l’invisibilité des femmes, une scène finale qui tombe à plat, le rire est là, car chaque personnage de cette bande de potes est drôle et touchant. Dans cet entre-soi homo, ils rient d’eux-mêmes en premier lieu, bouleversant les codes, se jouant de tout et surtout des clichés, ayant pour seule devise inscrite en lettres colorées jusque dans les églises : never too much ! Soleñ De La Turmelière   La bande annonce :

Source: Cote Quimper
Cinéma : Les crevettes pailletées, un film pétillant

Partagez cette information sur vos réseaux !