Warning: Use of undefined constant full - assumed 'full' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /homepages/10/d744751905/htdocs/wp-content/plugins/rss-post-importer/app/classes/front/class-rss-pi-front.php on line 205

Warning: Use of undefined constant full - assumed 'full' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /homepages/10/d744751905/htdocs/wp-content/plugins/rss-post-importer/app/classes/front/class-rss-pi-front.php on line 258

Championnat des bagadoù. Les montagnes russes !

Le bagad du Moulin-Vert a misé sur la carte du terroir ainsi qu’une écriture plus simple mais qui fait la part belle à l’ensemble.

Le bagad du Moulin-Vert a misé sur la carte du terroir ainsi qu’une écriture plus simple mais qui fait la part belle à l’ensemble. (Nicolas Ollier)

Le terroir Menezioù (pays des montagnes), thème choisi par Sonerion pour la manche brestoise du championnat des bagadoù première catégorie, dimanche, a plus ou moins réussi aux ensembles cornouaillais. L’air des cimes a galvanisé Cap Caval Kemper et Ar Meilhou Glaz. II s’est fait plus rare pour Brieg et Penhars.

Jean-Paul Goasguen, président du bagad Kemper. « J’étais dans la salle du Quartz, à Brest. La prestation du bagad Kemper était à la hauteur des représentations. Finir à treize centièmes de point du premier, c’est très bien. Évidemment, en tant que compétiteur, nous aurions préféré être en tête mais nous avons encore la possibilité de remporter le titre. »

« Par contre, entre le 3e et le 4e, il y a un point de différence. L’écart s’est creusé. Le titre va se jouer entre les trois premiers. Je note aussi que le Moulin-Vert ou Pontivy étaient peu habitués à de telles places. On voit des équipes rajeunies dans ces groupes. Ça laisse augurer de belles bagarres en haut de tableau ! »

Le bagad Kemper a fini à treize centièmes de point du premier Cap Caval (Plomeur). (Nicolas Ollier)

Julien Tymen, penn soner du Bagad Ar Meilhoù Glaz. « Nous sommes évidemment très contents et satisfaits du résultat. Après notre passage, les retours des danseurs notamment étaient excellents ! Mais, parfois, on reçoit des compliments du grand public et les notes du jury ne suivent pas… »

« Ce n’est pas le cas cette année, et nous en sommes très heureux ! Nous avons misé sur la carte du terroir ainsi qu’une écriture plus simple mais qui fait la part belle à l’ensemble. Ce choix a été récompensé. C’est gratifiant, tout le monde a bien travaillé et nous avons fêté ça dignement. Nous sommes décrochés du podium : le bagad Kemper est à 1,25 point devant nous, donc les trois premières places seront impossibles à aller chercher. L’objectif est de maintenir notre classement, d’autant plus que, généralement, le concours de Lorient nous réussit mieux que celui de Brest. On espère maintenant que les copains de Penhars vont réussir à se maintenir ».

Objectif pour le bagad du Moulin-Vert : maintenir son classement. (Nicolas Ollier)

Florian Droual, président du bagad Brieg. « Mes impressions sont partagées. J’ai accompagné le groupe pendant la séance d’accords, derrière le rideau, mais je ne suis pas allé en façade pour suivre sa prestation. La sensation des sonneurs en sortant de scène était satisfaisante. Cependant, comme les objectifs étaient de finir un peu plus haut, il y a un peu de déception. On était surtout content d’avoir réalisé une belle prestation, alors que plusieurs cadres du bagad étaient absents. On avait beaucoup de jeunes parmi nous, sonneurs comme encadrants et nous étions contents de la qualité technique de la prestation. Quoi qu’il en soit, sans dénigrer la première manche, ça a rarement été notre point fort. En général, nous sommes plus à l’aise dans un contexte de musique plus libre, quand on a la sensation d’être moins limité par le terroir. C’est sûr que la prochaine fois qu’on va se retrouver, l’objectif sera de tout déchirer à Lorient. On ne va pas satisfaire d’une 9e place ».

Beaucoup de jeunes cette année au bagad de Briec. Plusieurs cadres du bagad étaient absents. (Nicolas Ollier)

Steven Le Mouel, président du bagad Penhars. « Cette quinzième place fait un peu mal, d’autant plus que nous avons trouvé notre prestation plutôt bonne. C’est très décevant, mais c’est aussi le jeu des concours : on constate que le niveau augmente d’année en année en première catégorie. On attend maintenant les commentaires du jury pour comprendre ce qui a pêché. »

« Mais avant cela, nous allons observer une bonne pause pour digérer avant de repartir de l’avant. Avec plus d’un point de retard sur Plougastel, ça semble très compliqué de se maintenir, mais même si nous n’avons que 1 % de chance de nous sauver, on va y aller à fond ! Sinon, ça ne sert à rien de se rendre à Lorient ».

Quinzième place pour le bagad Penhars. Le maintien semble compromis. (Nicolas Ollier)

Partager

Tweeter

Envoyer

Imprimer

Agrandir

Mode nuit… Article original

Source Télégramme Quimper

Partagez cette information sur vos réseaux !