Bénodet : il a conçu un quad électrique pour les personnes handicapées

Grégory Janssens a participé à l'opération Startups à l'école au lycée Thépot de Quimper.

Grégory Janssens a participé à l’opération Startups à l’école, au lycée Thépot de Quimper.

Grégory Janssens, 33ans, a une double activité. Il est responsable de maintenance à la Poste et le fondateur de la société Driftworld, installée à Bénodet (Finistère). La création de son entreprise remonte à février 2018 lorsqu’il a fini de mettre au point son véhicule électrique.

Dans la foulée, Grégory Janssens a déposé un brevet pour protéger son invention. Son quad roule grâce à des batteries électriques.

Il décrit :

L’autonomie peut atteindre 3 heures et demi ; la vitesse peut atteindre 80 km/h.

L’engin ne pollue pas, demeure peu bruyant. Mais ce ne sont pas ses seuls atouts: des personnes handicapées peuvent le piloter. « Je suis un passionné de sports mécaniques. Dans mon entourage, j’ai quelques amis en fauteuil roulant qui ne pouvaient plus exercer ce loisir car le véhicule n’était pas adapté ou indisponible… »

Un circuit d’essai à Bénodet

Grégory Janssens commence alors à réfléchir. Il passe deux années à imaginer et fabriquer des prototypes dans son garage. En parallèle, il aménage un circuit d’essais à Bénodet d’une longueur de 400m, le fait homologuer par la préfecture du Finistère. Il a ouvert l’été dernier.

« J’ai accueilli 480 personnes valides et à mobilité réduite qui ont essayé mon quad. L’activité était accessible dès l’âge de 12 ans car la puissance du véhicule s’adapte au poids de la personne. »

Location et vente

Après une saison concluante, Grégory Janssens confie sa volonté de louer ou de vendre ses véhicules à des professionnels du tourisme ou de loisirs. Selon lui, le potentiel est là.

Les personnes à mobilité réduite choisissent souvent leur destination de vacances en fonction des activités qu’elles peuvent y trouver.

Grégory Janssens qui travaille encore à la Poste évoque aussi d’autres projets. « Je travaille actuellement avec le Conseil départemental du Finistère sur un circuit de randonnée. À ce titre-là, je participe à un projet européen avec le Portugal et l’Espagne. »

… Article original
Source Coté Quimper

Partagez cette information sur vos réseaux !